entretien decouverte

Quels sont les outils de Business Intelligence ?

Avant de se lancer dans un projet de BI ou Business Intelligence, la première étape consiste à choisir le bon outil adapté à votre entreprise et à vos besoins. Un outil de BI est donc le logiciel qui va vous permettre de rassembler vos données stratégiques au même endroit, puis de les analyser et de les recouper afin d’en faire ressortir des tendances et des indicateurs pertinents vous amenant à prendre les bonnes décisions. Etant donné l’explosion des données, le marché des outils de BI a suivi la même tendance. Il en existe un très grand nombre et il peut être difficile de faire son choix.

Nous allons donc vous aider à comprendre ce qui caractérise un bon outil de BI puis en savoir plus sur les trois principaux acteurs sur ce marché avec un focus sur l’outil que nous privilégions à savoir Power BI.

Pourquoi utiliser un outil de business intelligence ?

L’enjeu majeur aujourd’hui pour une entreprise est d’être informée correctement d’une part sur le fonctionnement et les process de performances de son business et d’autre part, d’avoir accès au même niveau d’information et de compréhension de son marché que ses concurrents. Ces deux enjeux font référence à la donnée disponible, le premier à celle dont on dispose en interne et qui fait référence à un outil de BI, l’autre à celle extérieure à l’entreprise et qui fait quant à elle référence à un outil de Big Data. Ce qui nous intéresse est celle relative à la donnée interne. Elle est en explosion car les logiciels s’introduisent de plus en plus dans l’entreprise pour automatiser les tâches courantes. La donnée devient alors accessible mais encore faut-il l’exploiter. C’est justement l’intérêt d’un outil de BI de pouvoir centraliser la donnée, l’explorer, l’enrichir en calculs et statistiques pour ainsi guider en temps réel les managers dans leur prise de décisions et arbitrages stratégiques.

Quels sont les principales caractéristiques d'un outil de BI ?

A l’instar de n’importe quel logiciel autre que de BI, la robustesse, la facilité d’utilisation et la longévité sont des caractéristiques générales qui doivent naturellement attirées votre vigilance. Dans les outils que nous présentons, nous considérons qu’ils disposent tous de ces qualités essentielles. Nous préférons ainsi les comparer sur des fonctionnalités plus spécifiques au métier de l’informatique décisionnelle. 

La capacité de son ETL

On entend par ETL (Extraction-Transformation-Load) la capacité d’un outil de BI intégré de charger et de transformer les données dans le logiciel. L’intérêt d’un outil de BI est de se connecter à différentes sources de données. La multiplicité des connecteurs à des types de données diverses rend l’usage et l’intérêt de l’outil d’autant plus important.

Le stockage

Il est relativement clair que plus l’outil de BI dispose de données, plus son analyse sera pertinente et complète. Il est donc essentiel de s’assurer que son outil de BI peut embarquer la masse de donnée équivalente à celle de votre projet. Attention aussi à anticiper la masse de donnée à venir car tout l’intérêt d’une BI est de comparer les performances sur plusieurs années.

Le travail collaboratif

Le travail collaboratif est au cœur d’un projet de Business Intelligence. Il est fréquemment une des avancées majeures grâce à l’implémentation d’un outil de BI, à savoir disposer d’un même niveau d’information selon sa position ou son rôle dans l’entreprise. Les fonctionnalités liées à ce partage de l’information sont essentielles. On fait référence ici à la sécurité, la confidentialité et le mode de diffusion des rapports.

D’autres aspects tels que la partie tableau croisé dynamique ou le prix des licences sont abordés dans la page consacrée à cela.

entretien decouverte

Vous rencontrez des difficultés à choisir votre outil, parlons-en

Quels sont les principaux outils de Business Intelligence sur le marché ?

On recense plus d’une centaine d’outils de BI intégré, généraliste ou spécialiste d’un domaine d’activité en particulier. Chaque année, les outils sont notés et classés par des revues spécialisées comme le Gartner et son Magic Quadrant.

On a choisi de comparer les trois principaux qui se rivalisent la première place chaque année.

Tableau Software

Créée en 2003 par trois anciens étudiants de Stanford, Tableau software affiche une croissance soutenue chaque année et fait partie des logiciels qui connaissent un fort développement avec Slack. Tableau software se démarque par son graphisme très étudié et cela n’est pas dû au hasard puisque l’un de ses cofondateurs est passé par les bureaux de Pixar. En revanche, la solution perd en performance du côté du traitement de transformation de la donnée et par conséquent, est plus connotée produit de Dataviz que de BI intégré.

Qlik

Au départ, il y a QlikView, créé dans les années 90 et orienté vers la création de tableaux de bords analytiques et interactifs, conçus pour résoudre des problèmes métiers. Il répond donc à un besoin de BI en libre-service. Puis, il y a eu Qlik Sense, qui permet de créer des rapports qui s’adaptent automatiquement au format du terminal sur lequel est parcouru les tableaux. C’est donc un produit plus moderne, disponible sur le Cloud et qui permet de faire du Data Storytelling

Power BI

Il est actuellement le leader sur le marché selon le Gartner et pour cause, Microsoft dispose certainement du moteur de modélisation de données le plus puissant à savoir Power Pivot. Présent dans le logiciel de tableau Excel, Power Pivot a contribué à la notoriété du produit puis est resté le principal composant de Power BI. L’outil permet donc de charger, transformer, modeler et enrichir les données facilement et cela à un coût imbattable notamment pour les entreprises déjà adeptes de la suite Office 365.

Quels sont les principaux composants de Power BI ?

L’outil de BI libre-service de Microsoft est l’intégration réussie de plusieurs composants disponibles dans Excel. En décomposant Power BI, on comprend mieux l’origine et le fonctionnement du produit.

Power Pivot

Power Pivot est le cœur de la machine permettant la modélisation des données et son enrichissement grâce à son langage DAX. Proche du langage dans Excel, le DAX vous permet de créer des mesures à partir de plusieurs tables dont le relations ont été créées auparavant. 

Power Query

Power Query est la partie ETL de Power BI. Il offre la possibilité de charger et de nettoyer grâce à son langage « M » les données de sources multiples dans Power BI.

Power BI Desktop

Power BI Desktop rassemble l’ensemble des composants (Power Pivot, Power Query, Power View…) formant l’outil de BI intégré et disponible sur son poste de travail. Il permet donc de se connecter à des données, de les transformer et de les visualiser en local.

Power BI Service

Quant au Power BI service, il est la brique logiciel SaaS de Power Bi desktop. Il offre la possibilité de passer du mode local au mode Cloud en publiant son rapport depuis le Desktop vers le service. Il permet ainsi de passer d’un travail individuel à une collaboration d’équipe.

entretien decouverte

Vous souhaitez profiter d'une démo de Power BI, prenez rendez-vous en quelques clics

Prenons RDV

Le temps d'un café